Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-10-29T09:42:22+01:00

La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique

Publié par yette

Allez, pas de bla-bla, on attaque directement la recette.

 

Récolter les coings bien mûrs dans l’arbre. Quand ils se détachent facilement, que leur duvet se retire facilement avec le doigt, et surtout que leur parfum se dégage.

 

Les laver et les cuire, simplement coupés en quarts, dans une casserole, en les recouvrant tout juste d’eau.

La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique

Lorsque la pointe du couteau s’enfonce facilement, les retirer du feu, en gardant l’eau de cuisson si vous voulez ultérieurement faire de la gelée de coing ( je posterai un article à ce sujet un peu plus tard)

 

Retirer les trognons que vous garderez précieusement pour la gelée de coing, si vous comptez en faire.

 

Personnellement je n’ai pas épluché mes coings, je les ai juste lavés rigoureusement.

Ça allège un peu le travail.

La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique

Réduire les coings en purée, à l’aide d’un robot, d’un extracteur de jus, ou d’un pressé purée, en fonction de l’équipement de votre cuisine.

 

Peser la pâte obtenue.

Ajouter le même poids en sucre, ou au moins75% si vous souhaitez alléger un peu.

 

Ajouter un jus de citron pressé, et même un peu de vanille ou de cardamome si vous voulez la parfumer davantage.

La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique

Mélanger la purée de coings et le sucre, et cuire à feu moyen en remuant très régulièrement afin que ça n’accroche pas au fond.

Soyez patient ! Il faut que ça cuise au moins 30 minutes.

La pâte doit s’épaissir et se détacher de la paroi de votre casserole lorsque vous mélangez.

La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique

Quand c’est cuit, retirer du feu, et étaler la pâte sur un lèche frite protège par du papier sulfurisé.

 

Mettre à sécher au four, température basse, jusqu’à ce que la pâte soit bien sèche et ne colle plus du tout à vos doigts.

 

Attention!!! C’est la clé de la bonne conservation de votre pâte de coings.

 

Je ne l’avais pas fait séché au four la première fois, juste fait séchée naturellement à l’air libre pendant 24h. Cela n’a pas suffit et ma pâte n’était pas assez sèche.

Elle a fait fondre le sucre sur les étapes suivantes, très mauvais pour la bonne conservation... 

 

Ça serait dommage de ne pas profiter de mes erreurs, et des conseils de ma gentille voisine de 84 ans qui m’a donné cette astuce de la recuire au four pour la secher!

 

Quand la pâte est bien sèche, la découper en rectangle, la rouler dans le sucre Crystal, et la disposer dans une boîte en fer.

La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique
La pâte de coings de nos grand-mères : la recette classique

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog